L'essor de la Nouvelle-Calédonie - L'essor de la Nouvelle-Calédonie - Plans de leçon - Le commerce de la fourrure
L'essor de la Nouvelle-CalédonieAccueilEnglish
Liens de navigationLiens de navigation
« A History of Prince George », par le révérend Runnalls
Journal et correspondance de L.C. Gunn
Cartes de Prince George
Documents de la Northwood
Cartes de Northwood
Bulletins de Direction des forêts (de 1950 à 1958)
Collection forestière de Blake Dickens
Image d'entretoise
Recherche
Aperçu
Avis Importants
Carte du site
Chronique
Plans de leçon
Glossaire
Image d'entretoise
Explorez
CB_BG

Plans de leçon
Le commerce de la fourrure



Le commerce de la fourrure

Groupe cible

  • 5e année

Thème principal

Le commerce de la fourrure a joué un rôle important dans la colonisation du Canada. Pour le développer, de grands explorateurs ont été amenés à se lancer dans des expéditions à travers le pays. Les animaux piégés pour la traite constituaient une ressource précieuse, en raison de la qualité de leur fourrure.

Matières visées

  • Français langue première
  • Français langue seconde - Immersion
  • Beaux-Arts
  • Sciences humaines

Objectifs

Les élèves seront en mesure de décrire :

  • les animaux les plus importants pour le commerce de la fourrure;
  • les qualités les plus importantes d'une fourrure;
  • les différentes techniques utilisées pour piéger les animaux à fourrure;
  • diverses personnalités importantes de l'histoire ainsi que leurs réalisations.

Matériel

  • Document Information générale pour le personnel enseignant
  • Document La meilleure fourrure - Exercice
  • Document La meilleure fourrure - Corrigé
  • Carte Les principaux itinéraires et postes de traite des fourrures
  • Photos Les postes de traite
  • Papier de format affiche
  • Jeu Le commerce de la fourrure
    • Document à découper Animaux à fourrure et Articles d'échange
    • Document-jeu Le commerce de la fourrure
  • Entrevues
    • Documents Personnalités importantes
    • Documents Questions du journaliste
    • Carnet de notes
    • Crayon

Vocabulaire

Isoler
Mettre un corps hors contact avec tout autre corps conducteur d'électricité, de chaleur ou de son, au moyen de matériaux non conducteurs.
Répulsif
Produit utilisé pour éloigner les insectes ou autres animaux.
Ruée
Course effrénée d'animaux pris de panique qui se jettent tête baissée vers un certain endroit.
Assommoir
Piège qui laissait tomber un poids lourd, comme un tronc d'arbre, sur un animal pour l'immobiliser ou le tuer.
Extinction
Pour une espèce animale ou végétale, cela signifie la disparition. L'espèce n'existe plus (p. ex., les dinosaures).
Expédition
Voyage effectué en dehors des routes tracées.

Déroulement

  1. En vous référant au document Information générale pour le personnel enseignant, présentez le premier projet en lançant une discussion sur l'utilisation des fourrures.
  2. Distribuez l'exercice La meilleure fourrure à chaque élève. à partir du document Information générale pour le personnel enseignant, discutez avec les élèves des deux points suivants : le meilleur moment pour le piégeage des animaux à fourrure et les animaux les plus importants pour le commerce de la fourrure. Demandez aux élèves de remplir les espaces vides de l'exercice tout en discutant. Servez-vous du corrigé pour aider les élèves à évaluer leurs réponses.
  3. à partir du document Information générale pour le personnel enseignant, organisez un remue-méninges sur les différentes façons de piéger les animaux pour le commerce de la fourrure ainsi que sur la définition d'un poste de traite.
  4. Distribuez à chaque élève la carte intitulée Principaux postes de traite et itinéraires.
  5. Demandez aux élèves d'examiner la carte et de déterminer les postes de traite établis avant 1821. Pour aider les élèves à imaginer à quoi ressemblait un poste de traite dans les années 1800, distribuez-leur les photos Postes de traite.
  6. Pour accroître leur compréhension d'un poste de traite, divisez les élèves en groupes de quatre. Chaque groupe devra illustrer, sur une feuille de papier format affiche, toutes les raisons de l'importance des postes de traite.
  7. Quand tout le monde a fini, chaque groupe présente ses idées devant la classe.
  8. Allouez du temps pour le jeu Le commerce de la fourrure.
  9. De retour dans la classe, posez les questions suivantes aux élèves :
    1. Qui n'a pas pu échanger tous ses animaux?
      1. Personne ne devrait lever la main.
    2. Qui n'a pas pu échanger tous ses articles?
      1. Quelques élèves devraient lever la main.
  10. Demandez aux élèves ce qui arrive quand tous les animaux ont été piégés.
    1. Les élèves devraient répondre « l'extinction » ou « la disparition ».
    2. Utilisez le document Information générale pour le personnel enseignant pour mieux expliquer le terme extinction.
  11. Divisez la classe en groupes de deux. Dans chaque groupe, un élève jouera le rôle de journaliste et l'autre celui d'une personnalité historique.
    1. à l'aide du document Questions du journaliste, le journaliste posera à la personnalité historique des questions sur des événements importants.
    2. La personnalité donnera ses réponses en s'aidant du document Personnalités importantes.
    3. Chaque groupe partagera avec la classe les résultats de l'entrevue.
    4. En activité supplémentaire, les groupes peuvent tracer les itinéraires des expéditions de la personnalité interviewée, sur les cartes de la Colombie-Britannique et du Canada,
    5. Les élèves peuvent recueillir des renseignements supplémentaires sur Internet ou dans des livres.

Sujets de discussion supplémentaires

  1. Pourquoi trouve-t-on généralement les plus belles fourrures dans les pays ayant des hivers rigoureux?
  2. Que veut dire l'expression « industrie de la fourrure »?
  3. Nommer un problème relié au piégeage des animaux à fourrure.

Ressources supplémentaires

http://www.nlc-bnc.ca/history/index-e.html

http://collections.ic.gc.ca/tod/nature/fba.htm

http://www.hbc.com/hbc/e_hi/historic_hbc/earlyyears.htm

Wilson, Keith. Fur Trade in Canada. Toronto: Grolier Limited, 1980.

Wilson, Keith. Fur Trade in Canada. Toronto: Grolier Limited, 1983.

Information générale pour le personnel enseignant

Les différentes utilisations des peaux et de la fourrure

La fourrure et les peaux servent à la fabrication de nombreux articles. Elles sont tannées, taillées et cousues pour en faire des vêtements, des tapis, des couvertures et des ornements. Parfois, elles sont teintes en différentes couleurs. On utilise aussi le poil des animaux pour fabriquer des leurres pour la pêche à la mouche, des brosses à cheveux et d'autres produits. Certaines peaux sont rasées et le poil est utilisé pour fabriquer le feutre servant à la confection de chapeaux et de vêtements.

La demande croissante de fourrures en Europe a déclenché le commerce de la fourrure au Canada. La demande variait constamment en fonction des marchés. Le commerce de la fourrure s'est développé en grande partie à cause de la mode. Les tendances de la mode changeaient rapidement et, plus la fourrure était belle et chère, plus elle était en demande. Pour illustrer ce phénomène, pensons à ce qui se passe aujourd'hui. Entre un chandail Nike et un chandail ordinaire, lequel choisiriez-vous? Vraisemblablement celui de la marque Nike. Pourquoi? Parce que la marque Nike est à la mode, donc plus chère et plus désirable.

La meilleure fourrure

La plupart des mammifères ont des poils et sont appelés animaux à fourrure. Ils possèdent deux couches de fourrure. La première couche, aussi appelée couche de fond, est recouverte de poils denses et doux, est imperméable et sert d'isolant. La seconde couche extérieure, appelée jarre, est recouverte de poils plus longs, raides et brillants poussant à travers la couche de fond. La jarre protège la couche de fond du ternissement et de l'usure. Plus les poils de la jarre sont longs et plus le duvet de la couche de fond est épais, plus la fourrure est de meilleure qualité. En général, la fourrure est à son meilleur au milieu de l'hiver quand le pelage est en bonne condition et touffu pour protéger l'animal des rigueurs du climat.

Le piégeage des animaux

Avant l'arrivée du fusil, il était difficile d'approcher un animal pour le tuer sans provoquer sa fuite. On suscitait alors une ruée : on créait une panique chez les animaux qu'on avait cernés et ils se lançaient alors tête baissée vers un objectif, par exemple une falaise d'où ils tombaient ou un corral où ils devenaient prisonniers. Pour tuer les plus petits animaux comme le castor, on utilisait l'assommoir. Avec l'assommoir, l'animal est attiré par un appât et en s'approchant, il déclenche un système qui va l'assommer, selon le même principe qu'un piège à souris. Les lances étaient aussi utilisées pour tuer les gros animaux comme les bisons. Plus tard, on a utilisé les fusils pour les gros animaux; cependant, ce n'était pas la meilleure solution; en effet, la poudre et la balle pouvaient endommager la fourrure et la peau. On utilisait aussi des appâts empoisonnés pour capturer les mammifères.

Les animaux à fourrure

Le castor
Le pelage du castor faisait fureur, car il était idéal pour fabriquer le feutre. La fourrure elle-même était principalement utilisée pour confectionner les chapeaux, le reste servait à fabriquer des manteaux ou des ornements pour les vêtements.
La martre
Les martres étaient très appréciées en raison de la magnifique diversité de couleurs de leur pelage pouvant aller du gris argent au jaune doré.
Le bison
Le bison était une ressource importante pour les gens en ce temps-là. Il leur fournissait nourriture, vêtements, ustensiles et servait à fabriquer des abris. Les commerçants attachaient beaucoup de valeur aux peaux de bison. Celles-ci étaient utilisées généralement pour confectionner des vêtements de cérémonie ou des tapis.
Le vison
Les plus belles fourrures de couleur brun chaud viennent des régions au nord-ouest.
Le rat musqué
Généralement, la fourrure du rat musqué est brillante et de couleur brun foncé. Comme le rat musqué est un animal essentiellement aquatique, sa fourrure est imperméable.
Le renard
Le pelage long et soyeux du renard rouge était grandement recherché par les marchands. Les peaux les plus foncées provenant des régions nordiques étaient les plus chères.

Extinction

Si les trappeurs pouvaient tuer autant d'animaux qu'ils le voudraient, cela pourrait avoir deux conséquences : l'extinction de ces animaux, puisqu'ils ne pourraient plus se reproduire ou, encore, une surabondance de fourrures sur le marché, ce qui provoquerait la chute des prix des peaux.

P993.11.2.155
La Compagnie de la Baie d'Hudson, Fort George, C.-B.

P982.30.5
La Compagnie de la Baie d'Hudson à Fort St. James pendant l'hiver 1900.

La meilleure fourrure - Exercice

P996.7.3.2

Remplis les espaces vides.

  • Isolant
  • Milieu de l'hiver
  • Protège
  • Animaux à fourrure
  • Les plus longs
  1. Les animaux dont la peau est recouverte de poils sont appelés                      .
  2. La première couche de fourrure sert d'                      .
  3. La couche extérieure de fourrure                       la couche de fond.
  4. La qualité de la fourrure est la meilleure quand les poils sont                      .
  5. Le                       est le moment où la fourrure est la plus belle.

La meilleure fourrure - Corrigé

P996.7.3.2

Remplis les espaces vides.

  • Isolant
  • Milieu de l'hiver
  • Protège
  • Animaux à fourrure
  • Les plus longs
  1. Les animaux dont la peau est recouverte de poils sont appelés      animaux à fourrure     .
  2. La première couche de fourrure sert d'      isolant     .
  3. La couche extérieure de fourrure      protège      la couche de fond.
  4. La qualité de la fourrure est la meilleure quand les poils sont      les plus longs     .
  5. Le      milieu de l'hiver      est le moment où la fourrure est la plus belle.

Articles d'échange

Animaux à fourrure

Jeu Le commerce de la fourrure

Idée principale

  • Les élèves doivent échanger des animaux contre des marchandises. L'idéal, si le temps le permet, est de jouer à l'extérieur, les élèves pouvant ainsi « voyager » à travers le terrain pour se rendre à un poste.
  • Il y a deux groupes d'élèves : les commerçants et les postes de traite.
  • Distribuez à chaque élève du groupe des commerçants le document Animaux à fourrure. Distribuez les Articles d'échange à tous les élèves du groupe Postes de traite. Les élèves colorient et découpent leurs animaux ou leurs articles avant de commencer le troc. à la fin du jeu, il devrait rester des articles que les postes de traite n'ont pas pu échanger parce qu'il n'y avait pas assez d'animaux, à cause du problème de l'extinction.
  • Allouez 10 minutes pour le coloriage et le découpage.

Règles

  • Les élèves aux postes de traite doivent s'installer loin les uns des autres et rester au même endroit pendant tout le jeu.
  • Les commerçants doivent « voyager » jusqu'à un poste de traite pour faire le troc.
  • Les commerçants échangent un animal contre un seul article.
  • Une fois que TOUS les animaux ont été échangés contre des articles, tout le monde revient en classe.

Nom : Jacques Cartier
Date de naissance : 1491
Lieu de naissance : France

Lors de sa première expédition en 1534, Jacques Cartier, à la recherche d'une route vers l'Asie, arrive au Canada avec deux bateaux et un équipage de 61 hommes. Il découvre une côte qu'il baptise Terre-Neuve. En 1535, avec trois bateaux et 110 hommes, Cartier revient au Canada pour sa deuxième expédition. à la demande du roi d'Angleterre qui voulait que Cartier établisse une colonie, il entreprend sa troisième expédition en 1541, avec cinq bateaux et 1 500 hommes. L'hiver est très rude et de nombreux hommes d'équipage meurent de maladie. Cartier revient en France avec les survivants et ne retournera jamais au Canada. Il se lance dans les affaires et meurt en 1557. Cartier a été le premier Européen à découvrir le fleuve Saint-Laurent et à cartographier le golfe du Saint-Laurent. C'est lui aussi qui a baptisé cette nouvelle terre Canada. Cartier pensait que le mot autochtone « kanata », qui veut dire village, était le nom de tout le pays. Sur les cartes établies par les Européens, on a commencé à voir apparaître ce nom sous la forme Canada.

Nom : Samuel de Champlain
Date de naissance : 1570
Lieu de naissance : France

Champlain effectue son premier voyage en 1603 au cours duquel il participe à une expédition pour le commerce de la fourrure le long du Saint-Laurent. Il a pu ainsi tracer la carte de la plus grande partie du fleuve. L'année suivante, il part pour sa deuxième expédition et s'arrête en Acadie où il restera jusqu'en 1607. Sa plus grande réalisation est la fondation de la ville de Québec en 1608. Ses travaux sont très importants et les cartes de la côte atlantique qu'il a dressées étaient les premières à être si précises. Elles ont été tout spécialement utiles aux futurs explorateurs. Au cours de l'année 1635, la santé de Champlain décline rapidement et il décède le 25 décembre.

Nom : James Cook
Date de naissance : 27 octobre 1728
Lieu de naissance : Angleterre

Issu d'une famille de sept enfants, James Cook devient apprenti à l'âge de 17 ans pour une famille d'armateurs. Plus tard, il navigue le long du littoral de la Nouvelle-France et trace la carte du fleuve autour de Québec. La première expédition de Cook en 1768 avait pour objectif de se rendre dans le Pacifique Sud pour permettre à des scientifiques d'observer le passage de la planète Vénus devant le soleil. Ce faisant, les astronomes ont pu mesurer la distance entre la Terre et le Soleil. Pendant son voyage, Cook découvre de nombreuses îles dont les Fidji. Lors de sa deuxième expédition en 1772, il essaie de déterminer s'il existe des terres au Pôle Sud. Arrêté par la banquise et ne pouvant atteindre son objectif, Cook retourne en Angleterre. à son troisième voyage en 1776, Cook tente de trouver le passage du Nord-Ouest. Arrivé dans le Pacifique, il fait voile vers le nord et est le premier Européen à débarquer sur l'île de Vancouver. Plus au nord, il est bloqué par les glaces et retourne à Hawaï où il trouve la mort lors d'un affrontement avec les indigènes de l'île en 1779.

Nom : Samuel Hearne
Date de naissance : 1745
Lieu de naissance : Londres

Après trois années passées sur les navires de la Compagnie de la Baie d'Hudson, Samuel Hearne est responsable d'une expédition terrestre. Il tente à plusieurs reprises d'explorer la rivière Coppermine et finalement en 1771 il est le premier homme à atteindre l'océan Arctique par voie de terre. En 1774, il fonde Cumberland House, le premier poste de traite de la Compagnie de la Baie d'Hudson. Nommé gouverneur du fort Prince-de-Galles en 1775, il est obligé de l'abandonner aux mains des Français en 1782. Un an plus tard, il établit un nouveau poste du nom de Fort Churchill. En 1787, il prend sa retraite et retourne en Angleterre où il passe les dernières années de sa vie à écrire le récit de ses expéditions de façon remarquablement détaillée et réaliste. Hearne meurt en 1792 à l'âge de 47 ans.

Nom : Alexander Mackenzie
Date de naissance : 1764
Lieu de naissance : écosse

Né en écosse, Mackenzie déménage avec son père à New York puis à Montréal en 1776. Il fut le premier explorateur à traverser de part en part l'Amérique du Nord. à l'âge de 15 ans, Mackenzie est employé par la Compagnie du Nord-Ouest. Il entreprend sa première expédition en 1789, à la recherche d'une route menant à l'océan Pacifique. Avec un groupe d'hommes, il parcourt le long fleuve qui portera plus tard son nom. étant donné que ce fleuve coule vers le nord, il devient rapidement évident qu'il ne peut pas mener au Pacifique. Lors de sa deuxième expédition en 1792, Mackenzie atteint le fleuve Fraser et, enfin, l'océan Pacifique. à la grande déception de Mackenzie, la Compagnie n'est pas convaincue de l'intérêt de faire de la traite de fourrures dans ces régions. Il retourne ainsi en Angleterre pour publier un livre sur ses voyages. En 1820, il meurt subitement. Commerçant de fourrures et explorateur, Alexander Mackenzie a été le premier Européen à traverser le nord de l'Amérique du Nord par voie terrestre. Il était aussi un homme d'affaires avisé qui avait compris l'intérêt d'étendre le commerce de la fourrure dans toute l'Amérique du Nord.

Nom: David Thompson
Date de naissance: 1770
Lieu de naissance: Londres

David Thompson fréquente une école pour enfants pauvres. Ses aptitudes en mathématiques et en cartographie sont telles qu'à l'âge de 14 ans il devient employé à la Compagnie de la Baie d'Hudson. à la fin de l'été 1790, Thompson offre ses services à la Compagnie pour effectuer des observations le long de la côte de la Baie d'Hudson. Ce n'est qu'au cours du printemps 1795 qu'il apprend que la Compagnie l'avait nommé arpenteur un an auparavant. Son salaire est excellent, mais l'arpentage ne représente qu'une infime partie de ses fonctions. Très déçu de ne pouvoir utiliser à plein ses aptitudes, Thompson quitte la Compagnie de la Baie d'Hudson pour se joindre la compagnie du Nord-Ouest le 23 mai 1797. En 1814, il trace une carte immense couvrant toute la région du nord-ouest, du lac Supérieur au Pacifique.

Thompson continue sa carrière d'arpenteur dans le Haut et Bas Canada et c'est à lui que revient la tâche de tracer la carte définissant la frontière entre le Canada et les états-Unis. Premier homme blanc à avoir voyagé tout le long du fleuve Columbia, il meurt en 1857.

Nom: Simon Fraser
Date de naissance: 20 mai 1776
Lieu de naissance: New York

Simon Fraser déménage au Canada en 1784 et devient, quatre ans plus tard, employé à la Compagnie du Nord-Ouest. En 1802, il obtient le rang d'associé au sein de la compagnie. L'un des objectifs de la compagnie est de trouver une route menant à la côte pacifique plus facile d'accès que celle découverte en 1793 par Alexander Mackenzie. C'est cet objectif qui déclenche la première expédition de Fraser en 1805. En raison d'une mauvaise saison de pêche et du manque de vivres, le groupe de Simon Fraser ne pourra pas parcourir tout le fleuve avant 1808. Finalement, bien qu'il ait réussi à se rendre au bout du fleuve (auquel on donnera plus tard son nom), Simon Fraser est déçu. La route est trop difficile à suivre pour être utile au commerce de la fourrure.

Simon Fraser meurt en Ontario le 27 août 1862 dans un état de grande pauvreté et son épouse a rendu l'âme le lendemain. Peu d'exploits peuvent se comparer à son expédition le long du fleuve tumultueux qui porte maintenant son nom. Il est aussi à l'origine du premier établissement britannique à l'ouest des Rocheuses.

Questions du journaliste

Quel est votre nom?

 

Où êtes-vous né?

 

En quelle année êtes-vous né?

 

Combien d'expéditions avez-vous faites?

 

Où êtes-vous allé au cours de votre expédition?

 
 
 
 

En quelle(s) année(s) avez-vous fait vos expéditions?

 
 

Avez-vous réalisé d'autres actions importantes?

 
 
 
 

Que pouvez-vous me dire de plus sur vous?

 
 
 
 
 
 


Histoire photographique de Prince George
| Du village à la ville | Sur les traces des pionniers |

L'essor de la Nouvelle-Calédonie | Crédits de projet | Contactez nous | Réactions |
©2004 The Exploration Place at the Fraser-Fort George Regional Museum

Ce site est financé en partie par le gouvernement fédéral; votre opinion compte!
Que pensez-vous de ce site?