L'essor de la Nouvelle-Calédonie - L'essor de la Nouvelle-Calédonie - Chronique 1951
L'essor de la Nouvelle-CalédonieAccueilEnglish
Liens de navigationLiens de navigation
« A History of Prince George », par le révérend Runnalls
Journal et correspondance de L.C. Gunn
Cartes de Prince George
Documents de la Northwood
Cartes de Northwood
Bulletins de Direction des forêts (de 1950 à 1958)
Collection forestière de Blake Dickens
Image d'entretoise
Recherche
Aperçu
Avis Importants
Carte du site
Chronique
Plans de leçon
Glossaire
Image d'entretoise
Explorez
CB_BG
MAIN_IMAGE

1951

La Northwest Telephone Company annonce son intention d'investir 250 000 $ durant l'année pour améliorer et étendre le service téléphonique à Prince George.

Le quartier général de la GRC quitte le secteur du centre-ville pour s'établir à l'angle des rues Bowser et Stratford, dans une résidence louée connue sous le nom de Millar Addition. On y installe de l'équipement radio à la fine pointe de la technologie pour les communications du corps policier.

L'église St. Michael and All Angels est construite à l'angle de la 5e Avenue et de la rue Victoria. Son clocher abrite une cloche historique de 272 kg que l'on fait sonner à la main. Coulée en 1888 à la fonderie de Whitechapel, en Angleterre, la cloche fut transportée à l'église St. James de Vancouver avant d'être donnée à Prince George au début des années 1940 en prévision de la construction de l'église St. Michael. La cloche fut entreposée pendant dix ans pour ensuite être installée dans la nouvelle église du centre-ville. Elle sera utilisée pour la première fois à l'occasion d'un mariage en juin.

En juillet et août, de nombreux Rotariens mettent la main à la pâte pour créer un parc au sommet de Connaught Hill. Armés de haches et de serpes, ils procèdent au déblaiement de la montagne pour y aménager un espace pour le parc. On utilise un bulldozer pour créer une voie d'accès et 8 226 m de gravier sont nécessaires pour couvrir la surface de la route.

Une multitude de bâtiments résidentiels et commerciaux sont en construction, au coût total de un million $. La population de Prince George s'élève alors à près de 5 700 personnes.

Le 22 novembre, lors d'un grand rassemblement à l'hôtel Prince George, 60 marchands, ouvriers qualifiés et entrepreneurs de la ville votent en faveur de la création d'une association des marchands, la Prince George Merchant's Association. Les principaux enjeux sont les licences d'exploitation commerciale, l'adoption d'heures d'affaires uniformes, ainsi que des pratiques commerciales équitables.

À la mi-décembre, une panne d'électricité paralyse la ville pendant trois heures. Étant l'une des rares entreprises à posséder une génératrice d'appoint, la Northwest Telephone Company est en mesure de poursuivre ses activités. Causée par les bas niveaux d'eau de la rivière Nechako, insuffisants pour faire fonctionner les turbines, cette panne sera la plus longue dans l'histoire de la ville. Les eaux peu profondes autour des principales entrées d'eau menant au puits de pompage de la ville avaient gelé, freinant l'écoulement d'eau. À l'hôpital, les infirmières se munissent de lanternes au kérosène pour se déplacer dans les corridors et les salles. Les jours suivants, la Ville incite la population à conserver l'énergie. Pendant plusieurs jours, les marchands n'allument pas leurs enseignes électriques, les résidents utilisent leurs appareils électriques avec parcimonie et l'aréna et la piste de curling ferment leurs portes dès la noirceur tombée.

Histoire photographique de Prince George
| Du village à la ville | Sur les traces des pionniers |

L'essor de la Nouvelle-Calédonie | Crédits de projet | Contactez nous | Réactions |
©2004 The Exploration Place at the Fraser-Fort George Regional Museum

Ce site est financé en partie par le gouvernement fédéral; votre opinion compte!
Que pensez-vous de ce site?