L'essor de la Nouvelle-Calédonie - L'essor de la Nouvelle-Calédonie - Chronique 1932
L'essor de la Nouvelle-CalédonieAccueilEnglish
Liens de navigationLiens de navigation
« A History of Prince George », par le révérend Runnalls
Journal et correspondance de L.C. Gunn
Cartes de Prince George
Documents de la Northwood
Cartes de Northwood
Bulletins de Direction des forêts (de 1950 à 1958)
Collection forestière de Blake Dickens
Image d'entretoise
Recherche
Aperçu
Avis Importants
Carte du site
Chronique
Plans de leçon
Glossaire
Image d'entretoise
Explorez
CB_BG
MAIN_IMAGE

1932

En déposant son bilan, le consortium financier Fraser River sonne le glas de l'industrie naissante de la fabrication de pâte. Les membres de ce consortium, des hommes d'affaires du Québec, avaient trouvé moyen de produire 100 tonnes de pâte à papier Kraft et 125 000 pieds-planches de bois d'¿uvre par jour. Au début des années 1930, la maladie de l'un et le décès d'un autre mettent le groupe en difficulté. Après la chute du prix du bois et de la pâte de bois, les scieries projetées ne sont plus viables. Il faudra trente ans avant de voir réapparaître de nouveaux investisseurs intéressants.

La dépression provoque une chute radicale de la demande de bois et un effondrement des prix. En 1932, la production atteint son plus bas niveau de l'histoire de Prince George, avec seulement 15 millions de pieds-planches pour toute l'année.

Le 3 novembre, Prince George est reliée par téléphone au reste du monde. Jusque là, les communications avec les régions isolées se faisaient par radiotéléphonie. Ce service, exploité à partir d'un bureau de la 4e Avenue, fonctionnait tous les jours de 9 h à 18 h.

Histoire photographique de Prince George
| Du village à la ville | Sur les traces des pionniers |

L'essor de la Nouvelle-Calédonie | Crédits de projet | Contactez nous | Réactions |
©2004 The Exploration Place at the Fraser-Fort George Regional Museum

Ce site est financé en partie par le gouvernement fédéral; votre opinion compte!
Que pensez-vous de ce site?