L'essor de la Nouvelle-Calédonie - L'essor de la Nouvelle-Calédonie - Chronique 1914
L'essor de la Nouvelle-CalédonieAccueilEnglish
Liens de navigationLiens de navigation
« A History of Prince George », par le révérend Runnalls
Journal et correspondance de L.C. Gunn
Cartes de Prince George
Documents de la Northwood
Cartes de Northwood
Bulletins de Direction des forêts (de 1950 à 1958)
Collection forestière de Blake Dickens
Image d'entretoise
Recherche
Aperçu
Avis Importants
Carte du site
Chronique
Plans de leçon
Glossaire
Image d'entretoise
Explorez
CB_BG
MAIN_IMAGE

1914

Situé à l'angle de la 4e Avenue et de la rue George, le Ritts-Keifer Hall organise une grande fête pour son inauguration le 4 juillet. Ce lieu où se dérouleront toutes les grandes activités sociales pendant les 40 prochaines années aura finalement pour adresse le 434, rue George.

Un nouveau secteur, la sous-division Millar Addition, couvre 200 acres de terrain achetés au Grand Tronc Pacifique. Bordé à l'est par le Fraser et à l'ouest par la colline Connaught, le terrain s'étend au sud jusqu'à l'avenue Pacific. À l'époque, la Millar Addition représente le quart de l'emplacementtotal de la ville. Elle doit son nom à un promoteur, Charles Vance Millar. Millar est aussi président de la British Columbia Express Company, cette société qui transporte passagers et marchandises entre Prince George et Ashcroft et qui exploite le vapeur B. X sur le Fraser.

Un pionnier et investisseur américain, John Harmon Johnson, n'a guère de chance. Après avoir acheté l'hôtel Fort George en 1913 et investi des sommes considérables pour agrandir le modeste bâtiment de deux étages, ce promoteur du centre-ville fait construire en moins d'un an une annexe de 40 chambres et une grande salle de bal qu'il baptise « Virginia Hall » en l'honneur de sa fille. La grande ouverture a lieu le 16 janvier 1914. L'investissement se révèle excellent au départ. L'hôtel est populaire et fait de si bonnes affaires qu'il faut refuser des clients. L'été, le bar est si couru que les recettes quotidiennes dépassent souvent le millier de dollars. La catastrophe survient le 13 novembre, lorsqu'un incendie se propage au centre-ville. Lorsque celui-ci atteint l'hôtel, il est devenu impossible de le maîtriser. L'hôtel brûle jusqu'à ses fondations.

Avant que n'éclate la Première Guerre mondiale, en août, la ville connaît une construction accélérée avec l'érection de 30 nouveaux bâtiments. Le rue George affirme sa vocation de centre commercial. Trois nouveaux hôtels ainsi qu'un centre communautaire et une salle de spectacle, le Princess, sont construits. Le cinéma Dreamland quitte South Fort George pour la rue George, et le Rex ouvre ses portes en décembre. L'immeuble Murdoff & Gething abrite le café Arcade et le magasin de vêtements pour hommes Patterson & Nightingale.



Histoire photographique de Prince George
| Du village à la ville | Sur les traces des pionniers |

L'essor de la Nouvelle-Calédonie | Crédits de projet | Contactez nous | Réactions |
©2004 The Exploration Place at the Fraser-Fort George Regional Museum

Ce site est financé en partie par le gouvernement fédéral; votre opinion compte!
Que pensez-vous de ce site?