L'essor de la Nouvelle-Calédonie - L'essor de la Nouvelle-Calédonie - Glossaire
L'essor de la Nouvelle-CalédonieAccueilEnglish
Liens de navigationLiens de navigation
« A History of Prince George », par le révérend Runnalls
Journal et correspondance de L.C. Gunn
Cartes de Prince George
Documents de la Northwood
Cartes de Northwood
Bulletins de Direction des forêts (de 1950 à 1958)
Collection forestière de Blake Dickens
Image d'entretoise
Recherche
Aperçu
Avis Importants
Carte du site
Chronique
Plans de leçon
Glossaire
Image d'entretoise
Explorez
CB_BG
Glossaire

Glossaire

Appareil de pêche électrique : appareil qui passe un courant électrique dans l'eau d'un ruisseau afin de paralyser temporairement les poissons et d'en faciliter leur dénombrement.

Bâton : outil servant à faire des trous dans la terre pour la plantation de semis.

Brûlage des rémanents : élimination des arbres d'essences non commerciales et des rémanents d'une aire de coupe au moyen d'un brûlage dirigé.

Brûlage extensif : brûlage dirigé de combustibles forestiers sur une étendue déterminée afin de réduire le risque d'incendie suite à l'exploitation forestière, ou comme méthode de préparation de terrain avant le reboisement. Aussi appelé brûlage des rémanents.

Butteuse : engin de scarifiage qui forme des petites buttes de terre destinées à recevoir des semis plantés.

Cambium : monocouche de cellules située entre la partie ligneuse de l'arbre et l'écorce.

Cercle d'exploitation publique : ancien terme de l'expression "unité publique de rendement soutenu".

Chablis : arbres renversés ou déracinés par le vent suite à la création d'éclaircies dans la forêt (coupes à blanc).

Chaîne d'arpenteur : ancien système de mesure des distances ayant 66 pieds (22 m) de longueur (80 chaînes = 1 mille).

Chemin de rondins : chemin construit de rondins placés transversalement et couverts de gravier qui "flottent" sur des sols meubles.

Chlorose ou chlorotique : diminution de la couleur verte chez les végétaux supérieurs causée par une carence de lumière ou de nutriments.

Concession de ferme forestière : territoire concédé à des fins de production forestière et aménagé comme une propriété privée. La concession, qui dure 25 ans, oblige le ou la propriétaire à exploiter le territoire comme une unité de rendement soutenu.

Coupe à blanc : étendue forestière où tous les arbres marchands ont été récemment récoltés.

Cueilleur de cônes : dispositif qui récolte des cônes des arbres sur pied. Suspendu sous un hélicoptère, il est abaissé à la hauteur de la cime où il permet de récupérer les cônes ou les branches qui portent des cônes.

Débris ligneux grossier : des grumes et des souches de bois sain ou en décomposition qui constituent un habitat pour les végétaux, les animaux, et les insectes, ainsi qu'une source de nutriments pour la mise en valeur du sol.

Débroussaillement : activité sylvicole qui consiste à enlever, manuellement ou par des moyens mécaniques ou chimiques, la végétation herbacée et ligneuse indésirable en vue de réduire la concurrence avec les semis et les arbres du peuplement final pour l'espace, la luminosité, l'eau, et les nutriments.

Défoliant : agent chimique ou insecte qui abîme les arbres en détruisant leurs feuilles ou aiguilles.

Dégagement : opération qui consiste à éliminer la végétation adventice qui gêne le la croissance des essences commerciales.

Dégazonneuse : engin conçu pour découper une mince couche de végétation superficielle, y compris ses racines, de façon à obtenir une surface de sol non enherbée prête à être ensemencée ou plantée.

DHP (diamètre à hauteur de poitrine) : diamètre d'un arbre mesuré à hauteur de poitrine (1,3 m au-dessus du sol).

Éclaircie commerciale/commercialisable : traitement sylvicole qui consiste à éclaircir un peuplement d'arbres de densité relative excessive, où les arbres récoltés sont aptes à une transformation industrielle (p. ex. perches ou piquets de clôture). Elle vise à améliorer la santé des arbres du peuplement final et à accélérer leur croissance.

Éclaircie précommerciale : coupe pratiquée dans un peuplement forestier qui n'a pas atteint sa maturité, destinée à accélérer l'accroissement du diamètre des arbres restants.

Ensemencement direct : mode d'ensemencement artificiel des graines consistant à les répandre, à la main ou par des moyens mécaniques, directement sur le terrain afin de le reboiser avec des essences commerciales.

Fermeture du couvert : degré de réduction progressive de l'espace libre entre les cimes d'un peuplement d'arbres.

Greffon : bourgeon ou rameau destiné à être greffé sur un sujet porte-greffe.

Humus : couche de matière organique à la surface du sol forestier.

Licence d'aménagement forestier : licence qui autorise l'exploitation forestière dans une unité d'aménagement forestier de rendement soutenu. Elle exige le reboisement d'aires de coupe en conformité avec le plan de gestion des ressources préparé par le Service des forêts pour chaque territoire d'approvisionnement forestier.

Permis de coupe : document juridique autorisant le titulaire à récolter des arbres dans le cadre d'une licence accordée en vertu du British Columbia Forest Act.

Plan d'exploitation : plan pour la récolte du bois d'un territoire déterminé d'un permis de coupe.

Plan de développement : plan explicite décrivant les activités d'exploitation, de construction de chemins, de protection, et de sylviculture à court terme (souvent d'une période de 5 ans) conformément au plan de gestion forestière approuvée.

Pleine utilisation : spécification stipulant la taille des arbres pouvant être coupés et enlevés d'une aire de coupe située sur les terres de la Couronne. De façon générale, il s'agit de souches d'une hauteur maximale de 30 cm et de grumes d'un diamètre maximal de 10 cm au fin bout.

Préemption : système d'acquisition de terrain en Colombie-Britannique semblable à celui du "homesteading", où la ou le propriétaire achète et fait des améliorations à un terrain afin d'obtenir le titre de propriété à un prix réduit.

Prescription sylvicole : aussi appelée Prescription sylvicole pré-récolte et Plan d'aménagement du terrain boisé.

Râteau débroussailleur : lame dont l'arête est munie de dents de scarifiage. Fixé sur un bouteur ou un débardeur, le râteau débroussailleur sert à la préparation mécanique du terrain pour pénétrer dans le sol et le mélanger, ainsi que pour arracher les racines.

Régénération artificielle : création d'une nouvelle forêt par plantation de semis ou par ensemencement direct suite à l'exploitation et à la préparation de terrain.

Rejeter (taillis) : tendance de certaines espèces d'arbres et de broussailles (p. ex. aulne rouge et érable) à produire des rejets suivant l'enlèvement mécanique d'une ou de plusieurs tiges quand le système radiculaire est laissé intact.

Scarifiage : préparation mécanique du sol d'une aire de coupe avant la plantation de semis.

Scarifiage par traînage : méthode de préparation de terrain effectuée au moyen de chaînes d'ancre, de rouleaux nageoire-de-requin ou de chenilles de tracteur remorqués à l'arrière d'un débardeur ou d'un tracteur, dans le but d'ameublir le sol superficiel ou d'exposer le sol minéral.

Semis à racines nues : petit arbre dont les racines sont dégagées du sol au moment de la plantation, par opposition au semis en récipient ou semis en douille. Les semis sont cultivés à la pépinière sur des planches de semis.

Semis en douille : petit arbre qui a poussé dans un petit tube en plastique ou en styromousse et qui sert au reboisement d'aires de coupe.

Semis en récipient : semis qui a poussé dans un petit récipient dans un environnement contrôlé.

Territoire d'approvisionnement forestier : aire située sur les terres de la Couronne destinée à l'exploitation intégrée des ressources et à approvisionner en bois les titulaires de permis d'exploitation forestière.

Trancheuse à disques : engin à disques en acier munis de dents qui sert à la préparation mécanique de terrain. Elle creuse des tranchées de placeaux de plantation.

Unité publique de rendement soutenu : parcelle des terres de la Couronne située sur un territoire d'approvisionnement forestier et aménagée par le ministère des Forêts.

Zone biogéoclimatique : région géographique caractérisée en fonction de la distribution de la végétation et des conditions pédologiques qui sont déterminés par les facteurs climatiques.


Histoire photographique de Prince George
| Du village à la ville | Sur les traces des pionniers |

L'essor de la Nouvelle-Calédonie | Crédits de projet | Contactez nous | Réactions |
©2004 The Exploration Place at the Fraser-Fort George Regional Museum

Ce site est financé en partie par le gouvernement fédéral; votre opinion compte!
Que pensez-vous de ce site?